Autres activités

Sur cette page, vous pouvez trouver les informations concernant les conférences, les colloques et les journées d'études en lien avec l'orientalisme et l'antiquité.


Vendredi 15 novembre 2013

10h ACCUEIL

10h30 Adel SIDARUS (Prof. Universités d’Evora et Lisbonne)
« La littérature copte d’époque arabe »

11h Grâce CROONENBORGHS (Institut Royal d’Histoire de l’Art et d’Archéologie de Bruxelles)
« L’iconographie des reines au Nouvel Empire »

11h30 Arnaud DELHOVE (ULB)
« Le Pharaon, fils et élu d’Amon, dans les textes royaux de la 25e dynastie »

12h-14h30 PAUSE REPAS

14h30 Déborah MOINE (ULB)
« Les représentations des empereurs Julio-Claudiens en Egypte : une mise au point à travers l’exemple du temple de Dendour »

15h Alain DELATTRE (Prof. Assistant ULB) et Naïm VANTHIEGEM (ULB)
« Musulmans et chrétiens en Egypte aux premiers siècles de l’Hégire »

15h30 Dorian VANHULLE (Aspirant FNRS)
« Les modèles de bateaux prédynastiques : vivre et mourir à l’aube de l’Egypte »

Samedi 16 novembre 2013

10h Julien DELHEZ (Université de Liège)
« Chiens et loups. Les canidés d’Egypte dans le livre II d’Hérodote »

10h30 Michèle BROZE (Prof. ULB, maître de recherches FNRS)
« Religion et écriture. Le deuxième pylône du temple de Karnak »

11h Marc MALEVEZ (Collaborateur scientifique ULB)
« Anges et démons. Les forces à l’œuvre dans le combat des moines »

12h-14h30 PAUSE REPAS

14h30 David NUNN (ULB)
« Quelques observations paléographiques de la stèle d’Amonmes »

15h Eythan LEVY (ULB)
« Les textes égyptiens du Levant au Nouvel Empire »

15h30 Edouard KLOCZKO (Université d’Aix-Marseille)
« L’Egypte antique et le monde imaginaire de Tolkien »


Seminarie « Work-in-Progress » van Belgische Doctorandi over de Grieks-Romeinse Oudheid
Séminaire « Work-in-Progress » de Doctorants Belges en Antiquité Gréco-Romaine

Avec le soutien du Département des Sciences de l’Antiquité de l’Université de Liège et de l’École Doctorale de Langues et Lettres

24 avril 2013, 17h-18h30

Dimitri Van Limbergen (PhD Student – UGent)

« The Peripheral Economy of Roman Italy: Dissecting the Balance Between Intra-regional Consumption and Extra-regional Export in Central Adriatic: an Archeological Approach »

The Roman economy was both a well-integrated economic system as a link between various regional economies. One particular important catalyst for such a regional variability in Late Republican and Early Imperial Italy, seems to have been the specific interaction between intra-regional and extra-regional economic networks. Indeed, the extent to which a certain area depended on the Roman market (here the city of Rome), the provincial market (the Mediterranean), and/or the regional market (rural population and local urban centres), as the shifting balance between these markets through time, are some of the key-points in understanding the character and evolution of rural settlement patterns, land use and trade mechanisms on macro- or even micro-regional levels. This research project aims at writing a tentative economic tale for the “peripheral” region of Picenum and the Ager Gallicus (today’s Marche region and Northern Abruzzo), an Adriatic coastal area, whose geographic position favoured commercial contacts with the Eastern Mediterranean and the Northern Adriatic region, but where rural populations and small towns were more likely to have relied upon regional supplies than upon extra-regional import.

Université de Liège - Faculté de Philosophie et Lettres
Place du XX-Août, 7
Bâtiment A1 (Ailes des Jésuites), niveau 2, Salle de l’horloge

Le séminaire est ouvert à tout le monde.
Un apéritif sera ensuite offert aux participants.

Contacts: Aurian DELLI PIZZI – aurian.dellipizzi@ulg.ac.be
Marc VANDERSMISSEN – mvandersmissen@ulg.ac.be
Aspirants F.R.S.-FNRS


Entre archéologie et histoire. Les statues honorifiques de Thasos

Dès l’époque classique, mais surtout à l’époque hellénistique et sous le Haut Empire, la riche cité de Thasos, en Égée du Nord, honorent ses citoyens les plus méritants et ses bienfaiteurs étrangers de statues, sculptées dans le marbre blanc de l’île. Celles-ci sont installées dans les sanctuaires et sur les places publiques aux côtés d’autres représentations individuelles, érigées à titre privé. Les vestiges de ces œuvres – fragments sculptés et bases – constituent une documentation archéologique très abondante, qui reste à ce jour en grande partie inédite. Pourtant, l’étude des statues honorifiques, malgré leur état fragmentaire, permet de jeter un éclairage nouveau sur différents aspects de l’histoire de la cité. Ces objets d’art témoignent en effet de pratiques sociales et politiques dont les textes ne nous donnent qu’une vision partielle et documentent des périodes mal connues de l’histoire de l’île.

C’est du moins l’hypothèse que nous aimerions mettre à l’épreuve par l’examen de deux ensembles de statues. Le premier, tout à fait exceptionnel, provient de l’Artémision de Thasos et se compose de sept statues féminines drapées, retrouvées devant leurs bases où sont inscrites des dédicaces honorifiques pour des prêtresses d’Artémis. Ces statues bien datées nous donnent de précieux renseignements sur le développement monumental du sanctuaire et sur l’importance du culte d’Artémis à Thasos à la fin de l’époque hellénistique et sous le Haut Empire. Leur analyse est cependant semée d’écueils, liés non seulement à la dispersion de la documentation, entre Thasos et Istanbul, mais également à la complexité du contexte de découverte. L’étude de toutes les données – archéologiques, artistiques et historiques – s’avère donc indispensable pour la bonne compréhension de ces statues.
Le second ensemble que nous souhaiterions examiner est moins homogène. Les statues honorifiques installées sur l’agora de Thasos entre le IIe siècle av. J.-C. et l’époque d’Auguste sont en effet de natures diverses, selon qu’elles représentent des notables de la cité et leur famille ou des représentants des autorités romaines. Elles traduisent néanmoins matériellement l’importance croissante des relations avec Rome dans la vie politique et sociale de la cité. Confrontées aux pratiques plus sobres des périodes antérieures, ces statues permettent également de saisir l’évolution des rapports qu’entretiennent les citoyens de Thasos avec la promotion individuelle et sa manifestation dans l’espace public. Les statues honorifiques permettent ainsi d’écrire une nouvelle page de l’histoire de Thasos à la basse époque hellénistique.

L'évènement sera suivi d'un verre avec le conférencier à la cafétéria du TURLg.

Affiche téléchargeable sur academia


Scipion et Hannibal, histoires parallèles dans le récit Livien

Conférence de Bernard Mineo (Université de Nantes)

Le vendredi 8 mars 2013 à 10h - Agora 12


Conférence "Cléopâtre, d'Alexandrie à Hollywood", par Déborah Moine, lundi 4 mars 2013 au Foyer culturel Saint Ghislain à 14h30.


Les journées orientalistes 2013 organisées par la SBEO (Société Belge d Etudes Orientales) auront lieu les vendredi 15 et samedi 16 mars 2013 au Palais des Académies à Bruxelles.


L'Université de Liège organise un colloque international intitulé "Les acteurs des cultes isiaques. Identités, fonctions et modes de représentation" qui aura lieu du 6 au 8 mai 2013 à Erfurt et les 23 et 24 septembre 2013 à Liège

Pour plus d'informations, consulter le site : http://www.uni-erfurt.de/


Le Secteur d'Histoire de l'Art et d'Archéologie de l'Antiquité gréco-romaine a le plaisir de vous convier à la conférence donnée par le Professeur Françoise Dunand (Université de Strasbourg) le vendredi 22 février 2013, à 17h00, dans la salle du Théâtre universitaire (ULg - bât. A4 - Quai Roosevelt, 1b - 4000 Liège), avec pour sujet : "Un problème d'iconographie égyptienne. Les métamorphoses de l'image d'Isis"


RES ANTIQUAE, APPEL À ARTICLES Les chercheurs sont invités à participer au volume X (2013) de la revue Res Antiquae qui sera un numéro spécial consacré au thème suivant: "La ruralité dans la Méditerranée antique : droit, religion, commerces, pratiques" Nous sollicitons les auteurs, dont les domaines de recherche sont liés à l'Antiquité, à écrire un article sur le thème de la ruralité et accueillerons avec enthousiasme les recherches comparatives et interdisciplinaires. Date limite : 1er mars 2013. Les articles doivent être envoyés par voie électronique en pièce attachée à editions@safran.be, avec les illustrations, le résumé en anglais, les mots clés, ainsi que le nom, l'institution et les coordonnées complètes du ou des auteur(s). Les règles à l'usage des auteurs sont disponibles sur http://www.safran.be/resantiquae/_instructions.html. Les participants potentiels sont priés d'envoyer une présentation concise de leur article à Rene.Lebrun@uclouvain.be pour le 1er février 2013.)